본문바로가기

Une hausse de patients atteints de maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires graves continuent d'augmenter à l’échelle mondiale en raison du vieillissement des populations et du stress. Selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2014, près 1.5 millions de décès dans le monde sont dûs aux maladies cardiovasculaires. Particulièrement en Corée, le problème de ces maladies s'aggrave car la population est de plus en plus vieillissante.

Infarctus aigu du myocarde
L'infarctus aigu du myocarde est une maladie où les artères coronaires, qui fournissent l'oxygène et les nutriments aux cellules musculaires du cœur, sont soudainement bloquées entrainant la mort de ces cellules. Un caillot de sang vient boucher ces artères coronaires provoquant une diminution de l'apport sanguin vers les cellules musculaires cardiaques, ceci menant à l'infarctus aigu du myocarde.
Insuffisance cardiaque
L’insuffisance cardiaque est une incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. La cause la plus fréquente de l’insuffisance cardiaque est un muscle cardiaque endommagé par un infarctus du myocarde. La deuxième cause la plus fréquente est l’hypertension artérielle.

L'Insuffisance cardiaque, finalité de l'infarctus aigu du myocarde

L’insuffisance cardiaque est une maladie mortelle . 50% des personnes en meurent dans les cinq ans, c'est pourquoi la prédiction des risques de l’insuffisance cardiaque est importante. Étant donné qu’un tiers des patients qui ont un infarctus aigu du myocarde développent une insuffisance cardiaque diastolique, il est important de déterminer le risque d'apparition de cette maladie afin qu’ils puissent rapidement bénéficier d’un diagnostic et recevoir un traitement.

  • 36 millions
    d'insuffisants cardiaques sans
    cesse en augmentation
  • 108 milliards de dollars
    de coûts sur l'économie de la
    Santé liés à l'Insuffisance cardiaque
  • Cause #1
    de réadmission
    hospitalière
  • 50% de mortalité
    dans les 5 ans suivant
    l'apparition de la maladie

Limites du diagnostic conventionnel de l'Insuffisance cardiaque

La plupart des biomarqueurs conventionnels déterminent la gravité et le pronostic de l’Insuffisance cardiaque à un stade trop avancé de la maladie. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas prédire la possibilité d’Insuffisance cardiaque chez les patients souffrant d’infarctus aigu du myocarde. Pour surmonter cette limite, de nouveaux candidats biomarqueurs sont développés pour prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires. Cependant, la plupart n’ont pas la précision de pronostic nécessaire pour répondre aux besoins cliniques et aux exigences du marché.

Quanti9 & QuantiGal, kits de prédiction des maladies cardiovasculaires

Quanti9 et QuantiGal sont deux nouveaux tests permettant un diagnostic prédictif de l'Insuffisance cardiaque chez les patients ayant eu un épisode d'infarctus aigu du myocarde. Ces tests utilisent des biomarqueurs de diagnostic innovants à forte valeur prédictive.

En savoir plus sur Quanti9 & QuantiGal